NOUVELLES

Tremola, le royaume du pavé
28 novembre 2018 - Formation
Tremola, le royaume du pavé

Le petit Roubaix des Alpes, de son surnom, se trouve en Suisse.
13 km de montée presque entièrement pavée ; 900 mètres d’altitude qui donnent l’impression de venir d’un autre temps.
Il s’agit de l’ancienne route du Val Tremola ; que les passionnés appellent simplement « Le Tremola ».
Construite par les Suisses au début des années 1800, alors qu’il n’y avait auparavant qu’un étroit chemin muletier, c’est un chef-d’œuvre de l’ingénierie routière qui relie Airolo (canton du Tessin) au col du Gothard.

Les rues en pavé grimpent de manière sinueuse en 24 virages, jusqu’à l’hospice du Saint-Gothard qui culmine à 2 091 mètres.
Faire du vélo sur les pavés des montagnes n’a rien d’ordinaire, c’est une sensation étrange pour ceux qui n’y sont pas habitués ; le charme de cette ascension réside dans la forme de ces petits cubes qui font littéralement « trembler » le vélo lorsqu’on pédale dessus.
Ce n’est qu’un petit désagrément qui ne gâche en rien le charme de cette ascension unique et spectaculaire, à ne pas manquer pour tout cycliste amateur.

La sortie

Cette route est pour l’usage exclusif des cyclistes, car le trafic des automobilistes converge sur l’autoroute à proximité. L‘ancienne route du Val Tremola est encore largement recouverte du pavage d’origine, qui reste malgré tout en excellent état.
La route part du centre du pays d’Airolo et prend la direction du col, mais attention à ne pas confondre les panneaux indiquant l’autoroute. Dans tous les cas, il est préférable de bien se renseigner, pour éviter de se retrouver en difficulté sur une section fermée aux vélos.
Après deux kilomètres, restez à droite au carrefour et prenez le chemin menant à la vallée. Vous voilà désormais sur les premiers chemins pavés, mais c’est à partir du cinquième kilomètre que le terrain le plus spectaculaire (et le plus difficile) apparaît ; un manteau de pavés qui devient régulier et uniforme et la route monte en une série de courbes serrées et audacieuses en épingle à cheveux.

La pente régulière, toujours autour de 7%, vous fait gagner rapidement en hauteur, mais certains passages difficiles atteignent 12%.
Il faut fournir un effort intense jusqu’au Passo, car sur le dernier kilomètre, un vent latéral vient ajouter une difficulté supplémentaire.
Le retour peut être effectué par un autre chemin ; ceux qui n’ont pas envie de faire face à la descente pavée ont pour alternative de redescendre de l’autre côté du Gothard, et revenir à Airolo en franchissant deux autres marches spectaculaires – mais très difficiles – comme Furka et Nufenen : un anneau dans le sens contraire des aiguilles d’une montre d’environ 100 km et plus de 3 000 m d’altitude.

“La Tremola” en détail

Départ
1 159 m (Airolo)
Arrivée :
2 091 m (Col du Saint-Gothard)
Distance :
12,7 km
Dénivelé :
932 m
Pente moyenne :
7,4 %
Pente maximale
12 %

Colnago 2019 collection
Download the catalog