NOUVELLES

Cette nuit à Tokyo…
3 avril 2018 - Histoire
Cette nuit à Tokyo…

En voyageant à travers le monde et en dormant peu, Ernesto Colnago a toujours trouvé le temps, même pendant les escales en avion, de réfléchir à des innovations continues à introduire dans ses cadres.

Des idées, des notes, des dessins, qui étaient très souvent réellement réalisés et appliqués concrètement, devenant des icônes distinctives de la marque.
Comme ce fut le cas pour les tubes à section en étoile, utilisés pour la première fois sur le châssis en acier Master en 1983, puis appliqués aux cadres en carbone avec le C40, environ dix ans plus tard.

La conception originale avec l’idée « folle » de transférer cette section particulière au carbone, pour donner une plus grande rigidité latérale au tube, date en fait de 1993.
Il faisait nuit et Colnago était dans une chambre d’hôtel à Tokyo, quand il dessina des croquis au crayon à papier, afin de modifier les lignes et les angles, en adaptant la section en étoile à un matériau très différent de l’acier au carbone.

Une intuition qui, associée à une année passée à mener des études et des recherches en collaboration avec l’École polytechnique de Milan, a permis de créer des tubes de carbone résistant en pratique come pour l’acier.

Depuis 2014, avec le cadre C60, même les jonctions sont réalisées avec une section « étoile » pour s’adapter parfaitement au tube et permettre une plus grande résistance à la torsion par rapport aux raccords à section ronde.

De plus, la section des tubes varie en fonction des contraintes supportées par les différentes zones du cadre ; le tube oblique, par exemple, a une forme légèrement conique, avec une section élargie à l’arrière et sur le côté pour supporter la force alternée du coup de pédale.

L’innovation ne s’arrête jamais avec Colnago.

Colnago 2019 collection
Download the catalog