NOUVELLES

Motta remporte le GIRO en 1966 avec Ernesto Colnago à ses côtés
12 janvier 2016 - Histoire
Motta remporte le GIRO en 1966 avec Ernesto Colnago à ses côtés

La veille, les favoris semblaient être le Français Anquetil, qui avait déjà gagné en 1964, et Gimondi, qui avait dominé sans conteste  le Tour de France les saisons précédentes.

Gimondi avait gagné le Tour en 1965 et Adorni, le Giro la même année. Un autre favori était l’Espagnol Jimenez, qui était destiné à embêter la plupart de ses adversaires dans les étapes de montagne. Toutefois, dès le départ, Gianni Motta est apparu comme le leader du Giro. Le jeune LOmabbard a poussé le Piémontais, Zilioli hors de la plus haute marche du podium (3 ‘57”) et a alimenté encore une fois la rivalité avec Felice Gimondi , qui avait fini troisième, l’année précédente, derrière Adorni et Zilioli. Anquetil a dû se contenter de la troisième place, à 4’40”.
Pendant cette édition di Giro, Motta a gagné les étapes de Riva del Garda, Levico-Terme et Bolzano-Moena. L’étape Arona-Brescia, où les coureurs devaient traverser le terrible “Muratello Maddalena’’, a été suivie par plus d’un million d’Italiens , rivés devant leur télé, mais aussi massés au bord de la route, pour voir passer Motta.

L’étape a été gagnée par  Jimenez devant Motta. A l’arrivée du Giro, à Trieste, Motta a vécu un véritable triomphe. La Gazzetta dello Sport wrote: A BIG WIN AT DIFFICULT TOUR FOR MOTTA. AT Groppello d’Adda, where Motta was born, was a big party. “Few have been as beautiful as him in success. His victories, in the uphill time trial, on the pace, and in sprint-finishes were always spectacular and sublime. In his career he has been very much himself: with swagger, but never arrogant (Ernesto Colnago, based on the book “Colnago, the Bicycle”).

Colnago 2019 collection
Download the catalog